Eveil Santé: pourquoi le monde va-t-il si mal?

L’éveil santé : retrouve le merveilleux en toi

Dans cet article, je continue sur ma lancée, et je vais droit au but, comme toujours.

Et comme dab, ça peut piquer…

C’est ton système de pensée, donc ton état d’esprit qui t’empêche d’aller plonger dans le merveilleux qui est en toi.

Et quand tu résistes des années à ce qui pourrait faire du sens pour toi, petit à petit, tu gaspilles ton énergie à contre courant, ton corps se met à dysfonctionner pour te prévenir, et s’installe dans une routine invalidante qui est le terreau du mal être et des maladies.

Le manque de sens

Prendre conscience et connaissance de ce qui ne va pas, est donc la première étape indispensable dans un processus de changement et d’évolution.

Parce que le manque de sens est la base de ce qui te mène au burn out, bore out, dépression ou autre désordre physique, comme des chutes répétées, ou des allergies.

L’homme est techniquement et spirituellement programmé pour rechercher ce qui lui fait plaisir et éviter la douleur.

Mais son éducation, son conditionnement, le système, l’entraîne vers des fonctionnements qui induisent la performance, la quête de toujours plus, la maîtrise, etc… et lui imprime des programmes depuis tout petits, qui le font devenir un robot, un contrôlant, un oublieux, avec des automatismes qui vont à l’encontre de sa vraie nature.

Lorsque tu ne fais que te laisser emporter par un courant émotionnel, tu es en réaction constante avec les événements, et tu n’as plus le recul nécessaire pour comprendre réellement ce qui se passe.

Mais quand tu essaies constamment de contrôler les événements, tu es aussi dans un comportement à risque : celui de t’éloigner de ce qui est juste pour toi.

Le burn out, la dépression et autres bore out ou allergies, sont le résultat typique de ce manque de sens dans la vie. Les stress générés par les conflits intérieurs constants finissent par avoir raison de ta détermination et de ton énergie.

Tu es alors dans le manque total de sens de ce que tu fais.

Halte au conditionnement !

Lorsque tu tombes malade, c’est parce que ton cerveau/mental t’a trop longtemps obligé(e) à des automatismes, des croyances qu’il contrôle et qui te sont néfastes, qui te maintiennent dans ta zone de connu, de survie. Celle où tu crois être en sécurité, et où tu es en réalité en train de perpétuer des schémas inculqués depuis ton plus jeune âge et qui vont à contre courant de ce que tu sens devoir/vouloir devenir.

  • Cette zone où tu ne sais que t’écraser, t’effacer, pour ne plus te mettre en danger.
  • Cette zone où tu préfères disparaître plutôt que d’être dominé(e), manipulé(e).
  • Cette zone où tu fais des compromis merdiques pour éviter les humiliations et autre manques.
  • Cette zone où tu as mis tes émotions aux oubliettes pour ne plus souffrir.
  • Cette zone où tu crois échapper au malheur, et où tu renies ton potentiel de base.

Le corps reçoit ainsi à longueur de temps, les ordres du cerveau, alors qu’il a des intentions contradictoires, des intentions de l’esprit, qui correspondent en profondeur, à qui tu es vraiment, depuis ta naissance.

Et le mental, cet ego dont te ne finis plus de découvrir la puissance, reste en travers, et enraye la machine, jusqu’à temps que les « maladies » ( le corps qui parle) viennent allumer le warning.

Pour arrêter cette descente aux enfers du conditionnement, il convient de se préparer à désobéir.

Oui, tu as bien lu.

  • Désobéir à tout ce que tu as intégré depuis toutes ces années et qui ne te correspond pas.
  • Désobéir à tes propres croyances toxiques, à ce qui t’auto-sabote, à ce qui te maintient dans un état où tu n’es pas dans ton véritable énergie de vie.

Pour en sortir

Les gens pensent peut être qu’ils désirent être libres, mais ils ne sont pas réellement prêts à renoncer à leur façon de voir, à leurs habitudes.

Pour sortir de n’importe quelle dépression, burn out, même de problèmes de maladies chroniques, allergies, boulimie et autre symptômes de dysfonctionnements psycho effectifs, il est nécessaire d’aller voir les processus qui ont mis en place les toxiques, les croyances invalidantes, les pensées automatiques, qui te transforment invariablement en robots à faire, à avoir, et être ce que tu n’es pas vraiment.

Là où tu es en survie.

Ce qui te permettra de retrouver ta véritable motivation, tes envies, ton leadership, parce que tu reconnecteras avec ton potentiel personnel, avec qui tu es en réalité, avec ta vraie vie, dont tu as perdu le sens depuis trop longtemps.

  1. Reprendre ta responsabilité dans ce qui t’incombe de vivre peut te libérer de la culpabilité qui te maintient dans un cercle infernal de vouloir sauver l’autre, être victime, ou te réduire à peau de chagrin.
  2. Assumer d’être bien dans ton être permet de trouver l’équilibre dans tes actes et de ne plus te laisser victimiser par le système.
  3. Retrouver la joie de vivre te permet de trouver la limite entre ce qui est « bon » pour toi et ce qui est « mauvais » et ainsi de faire le lien avec ce qui te motive envers l’extérieur, de jauger tes actes de façon à ne plus ni te victimiser, ni être dans le tsunami des colères.

Ne plus te laisser impacter par l’histoire des autres est le secret du bonheur.

Le bien être ça s’apprend.

Oui, certes, mais…

C’est la chose la plus importante dans ta vie et c’est la seule chose que tu n’apprends nulle part.

Il n’y a pas de cours de bien être dans les écoles. Il n’y a pas de cours de bien être pour parents. Il n’y a pas de prêches pour le bien être dans les églises. Il y a juste l’école de la vie. Et ce sont donc les personnes qui ont appris le bien être qui peuvent te donner des tuyaux pour découvrir la chose.

Et puis, ce n’est pas une histoire qui s’apprend par des conseils. Ni par du coaching. Ça ne s’apprend pas par des livres ou des prières.

  • Ça s’apprend par des expériences. Ça s’apprend en allant dans l’expérimentation, que ce soit de tes blessures pour savoir comment en sortir, ou dans tes croyances toxiques, pour pouvoir choisir toi même de switcher tes « mauvaises » habitudes.
  • Ça s’apprend en te mettant en situation de tension répétitives jusqu’à ce que tu décides que tu n’en veux plus.
  • Ça s’apprend en faisant l’expérience de sentir qu’il y a des endroits en toi où tu nages dans la joie.

Le bien être c’est pouvoir vivre qui tu es en toute liberté. Savoir accepter les circonstances et le quotidien sans qu’ils ne viennent influencer ton comportement.

C’est pouvoir ne plus rien rendre signifiant.

Ou alors, savoir en changer sans en subir des conséquences destructrices. Retrouver le sens de ta vie, ton IKIGAÏ, c’est redevenir libre d’être qui tu es, avant d’avoir été conditionnés par des programmes qui ne te sont pas destinés.

Qui sont avant tout ceux de tes parents, de tes éducateurs, voire de tes gourous.

Le corps, le mental et l’esprit

Cela passe par diverses étapes, dont la plus importantes est celle de la prise de conscience de tes automatismes toxiques. De la redécouverte de tes perceptions individuelles. De l’influence de ton mental de survie sur ton corps qui cherche à vivre.

Le mental te maintient dans des stratégies d’adaptation et de survie pour que tu vives dans la sécurité de ce que tu connais déjà, de ce avec quoi tu as grandi, et te permettre de justifier tes comportements.

Et entre temps, ton corps résiste à aller dans une autre direction, celle où tu irais vers ton bien être personnel, si le mental ne t’arrêtait pas. Et tu passes ta vie à résister avec ton corps à tout ce qui serait juste pour toi.

Le mental et le corps ne fonctionnent pas ensemble. Et le corps va essayer de dire, à un moment donné, au mental, ce que celui ci n’a pas compris.

Il y a donc 3 grandes voies vers le bien être :

  • comprendre ce qui se passe dans ton mental/ cerveau,
  • réapprendre à percevoir ce qui se passe dans ton corps
  • donner le bon carburant à la machine.

Toutes ne sont efficaces que dès lors que tu en fais l’expérience assez longtemps pour te rendre compte si ça te convient ou pas. Et pouvoir changer d’outils, ou améliorer, le cas échéant.

Le seul chemin : faire l’expérience

Aujourd’hui, il n’existe aucune formation au vrai bonheur.

Celui ci est à aller chercher dans ton histoire individuelle:

  • Dans la connaissance de soi.
  • Dans ce que tu es en énergie.
  • Dans ce que tu induis et co-crées dans ton quotidien.
  • Dans ce que tu sais faire, dans ce qui te met en joie, dans ce qui te porte au plus profond.

Retrouver ta force de vie, ta puissance intérieure, le merveilleux qui sommeille en toi, est la condition pour connaître le secret ultime du bien être.

Il y a un début….et pas forcément de fin

oui, je sais , c’est pas cool.

C’est juste le contraire de ce qu’on te promet partout : on te promet la réussite, de devenir riche etc.. mais cela n’est jamais une fin en soi.

Si tu n’as pas compris qui tu es, et là où tu es vraiment merveilleux (se), alors aucune somme d’argent, ni aucune réussite, qu’elle soit professionnelle, financière, amoureuse ou familiale, ne t’apportera de la joie.

Si tu veux toutes les  infos sur nos ateliers d’Éveil santé : clique ici

Si tu veux un entretien individuel (gratuit) pour faire une sorte de bilan personnel : tu trouveras notre proposition et comment faire ça au bas de la page, en cliquant ici

Et si tu n’as pas encore téléchargé mon livre, tu peux encore le faire gratuitement. Tu y trouveras une mine d’or pour comprendre les schémas de mise en place de la maladie.

Au plaisir de t’accompagner vers le meilleur de toi même

Michelle

Et n’oublie pas que le pouvoir de changer est entre tes mains !

 

 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous

Laisser un commentaire:

close

Téléchargez votre livre ​OFFERT
"Tout le monde mérite d'être en santé"

et comprenez les mécanismes de mise en place de la "maladie"